dimanche 31 août 2014

Pour quelques pixels de plus - Super Mario Land


Première chronique Game Boy et, paye ton originalité, je commence par un titre emblématique : Super Mario Land. Enfin, emblématique n'est pas tout à fait vrai car il y a peu de chance que quelqu'un vous cite ce jeu comme étant son titre phare de la Game Boy. Au mieux, il mentionnera sa suite, et normalement, si c'est une personne respectable, il vous dira Pokémon. C'est en tout cas comme ça que je sélectionne mes amis pour ma part. Oui, je suis seul, c'est un critère quelque peu drastique je le reconnais.

vendredi 29 août 2014

Semaine 5 - Fire Emblem : Awakening


Désillusions

Il suffisait que je mentionne ce match difficile la dernière fois pour que je le passe comme une lettre à la poste avant la dernière levée. Ma stratégie était la bonne. L’audace a payé. Progresser vite et tout raser. C’est pas vraiment une manœuvre très fine mais ça marche. L’idée est assez simple : tuer tout ce qui est à portée durant mon tour et laisser uniquement les unités résistantes s’exposer pour attirer la vague suivante. En traversant vite la carte, il est alors facile d’attendre les renforts et de les gérer au fur et à mesure. J’ai d’ailleurs pu constater que cette technique offensive est particulièrement efficace et recommandée pour tout le jeu en fait, ce qui est plutôt inquiétant pour le côté tactique.

lundi 25 août 2014

Le retour du patron - New Super Luigi U


Je me suis posé la question de savoir si je devais écrire une critique sur New Super Luigi U. Après tout, il s’agit d’un DLC, pratique commerciale qui est rarement suffisamment honnête pour que je daigne m’y intéresser. J’ai beau avoir beaucoup aimé New Super Mario Bros. U, je me suis interrogé sur le bien fondé d’indirectement promouvoir cet add-on téléchargeable en en parlant. Puis j’ai réfléchi, et je me suis dit que c’est pas avec mes quelques vues que j’allais promouvoir quoi que ce soit. De toute façon, j’ai acheté le jeu en boîte donc finalement ça ressemble plus vraiment à un DLC. Et je fais ce que je veux d’abord.

dimanche 17 août 2014

Chair de poule mouillée - Alan Wake


Je n’ai jamais aimé les jeux d’horreur. La raison est simple : je n’affectionne pas spécialement de me faire peur. Ouais, ça fait un peu poule mouillée dit comme ça. Toujours est-il que j’apprécie néanmoins l’atmosphère qui peut qui se dégager de ces jeux et à quel point cela a un impact sur l’expérience, que cela soit en terme d’intensité ou de gameplay. C’est d’ailleurs la raison pour laquelle Resident Evil 4 est un bon jeu. Juste assez de frousse pour rendre les affrontements flippant ou, du moins, les craindre. C’est aussi ce qui rend Alan Wake assez moyen malheureusement.

vendredi 15 août 2014

Semaine 4 - Fire Emblem : Awakening


Se battre pour les bonnes raisons

Après avoir beaucoup bossé la vie amoureuse de mes troufions, il était temps de les rendre plus forts. J’ai aussi envie de progresser en même temps dans la trame principale mais ce n’est point chose aisée. Il faut bien dire que les personnages un peu faibles sont devenus de véritables boulets que je traîne. Quand votre stratégie consiste à éviter qu’ils se fassent déchiqueter et que la difficulté augmente, ça devient moche, très moche.